Tips on Autism

Tips on Autism[1]

 

 Problèmes comportementaux :

1.   Connaitre les forces et les faiblesses de l’enfant (capacité intellectuelle, mémoire, concentration, habilité à s’exprimer) peuvent aider :

                A court terme, à diminuer les crises (dues à la frustration de ne pas être compris)

                A long terme, à limiter les problèmes comportementaux.

 2.   Particularités sensorielles : lorsque vous comprendrez que les autistes ont des particularités sensorielles : hyper (ou hypo) sensibilité sensorielle, vous arriverez à expliquer certains de leurs comportements :

               Se balancer, tourner sur soi, battre des mains…est une sorte de décompression pour prévenir, plus de stimuli au cerveau.

               Les mains sur les oreilles (trop de bruit)

               Fermer les yeux (trop de lumière)

               Ne pas s’assoir à certains endroits (odeur bizarre)…

 3.   Au lieu de se concentrer sur l’enfant qui présente un problème de comportement, pour le critiquer, ou le punir ; il faudra se concentrer sur la cause qui l’a provoqué : dans la plupart des cas, l’enfant ne fait que réagir à une situation difficile, ou déplaisante :

              Analyser les problèmes comportementaux dans leur contexte, en tenant compte de l’environnement de l’enfant pendant la crise.

              D’une manière générale, être attentif aux particularités des enfants autistes, peut aider à expliquer leur comportement.



[1]  Traduction personnelle de TIP OF THE WEEK from AutismFamilyOnline.com

Chez le médecin :

Lorsque vous avez un rendez-vous pour une évaluation médicale importante de votre enfant, il serait judicieux :

  •  d’amener quelqu'un avec vous, pour garder votre enfant pendant que vous vous concentrez sur la discussion avec le médecin.
  • d’apportez, également, des livres et/ou des jouets pour occuper l'enfant dans la salle d’attente et lors de l'évaluation.
  • de choisir un temps pour la visite médicale, où l’enfant est plus ou moins détendu. Aller pendant la sieste ou quand tout le monde a faim n'est pas la meilleure option.
  • Lorsque vous prenez le rendez-vous, essayez d’informer, le personnel médical sur les particularités de votre enfant pour que la visite se passe dans les meilleures conditions possibles : problèmes de communication, problèmes comportements, difficultés sensorielles …

 

 Chez le medecin

A la piscine

La natation est un sport individuel, compétitif, ce qui en fait un traitement idéal pour les enfants autistes.

Ils peuvent développer leur forme physique, leur interaction sociale ainsi que leur esprit compétitif sans être submergé par le stress du jeu d'équipe.

Piscine

Dépendance :

Sans vous rendre compte, vous apprenez aux enfants à être dépendant de vous pour faire les choses à leur place.

Si vous prenez l’habitude de faire les choses pour les enfants, ils n’auront plus besoin d’apprendre à faire les choses par eux-mêmes.

 

Choisir votre champ de bataille (vos priorités)

 Décidez quels comportements sont les plus importants à gérer. Il n'est pas très réaliste d'essayer de tout corriger. Tout d'abord se concentrer sur :

  •  les comportements liés à la sécurité de l'enfant ou de celle de son entourage.
  • les comportements qui ont une incidence négative sur sa participation en classe.
  • les comportements qui empêchent l’enfant de participer à des activités familiales, à la maison.

 

 

Enfant obsédé par un objet

 Si un enfant est obsédé par un objet :

1ère étape : retirer l’objet de sa vue. C'est la meilleure façon de gérer ce genre de problème, surtout si cette obsession affecte le quotidien de l’enfant et de son entourage.

2ème étape : éviter les obsessions futures, en essayant d’analyser la situation, en répondant à quelques questions. La raison pour laquelle il était si obsédé par cet objet ? La particularité de cet objet ?

3ème étape : trouver des activités qui répondent mieux aux besoins de l’enfant.

 

Les routines apprises

Si nous ne n’enseignons pas aux enfants, une routine appropriée et efficace pour accomplir une tâche, ils développeront leur propre routine, qui ne sera pas toujours adéquate. Une fois, leur routine établie, il est difficile de la changer.

Par conséquent, il est préférable de s'assurer que chaque nouvelle tâche est acquise en séquences appropriées. 

 

Les réactions apprises (mémorisées)

La réaction des enfants vis-à-vis de certains événements significatifs, peut être répétée, à chaque fois que la mémoire de cet événement revient. Cela peut être particulièrement évident quand ils réagissent fortement à quelque chose qu'ils perçoivent comme effrayante ou très envahissante. Même si les facteurs entourant cet événement changent, ils peuvent toujours réagir fortement à chaque fois que l'événement est déclenché.

Exemple: il ya plusieurs années, j'ai vu un chien qui m’a fait tellement peur que j'ai pleuré. A présent, je pleure, à chaque fois que je vois un chien.

 

 

A qui ressemblent-ils?

Rappelez vous que vos enfants vous ressemblent beaucoup plus que vous ne le réalisez, que vous ne le voulez : Soyez plus indulgents avec eux pour les défauts dont vous n’arrivez pas, vous-même,  à vous défaire.

 

Différentes façons de réagir

Parfois les autistes ont des façons inhabituelles ou particulières de comprendre ou d'interpréter leur environnement. Leur mode de compréhension peut être difficile à interpréter.

Il en découle que les enfants qui répondent à certaines situations de manière particulière ou inhabituelle, n’essayent pas forcément d’être méchants ; c’est tout simplement, qu’ils ne voient pas les choses du même angle que vous.

 

Images

 Utiliser des images pour communiquer des consignes. Le meilleur outil de communication est une image avec des mots écrits expliquant la consigne.

 Même si un élève peut lire, les images sont plus faciles à reconnaître, surtout, quand les choses ne vont pas bien ou si l'étudiant est contrarié.

Image

 

Les échecs de  la communication

Les enfants autistes peuvent éprouver des difficultés importantes pour s'exprimer correctement. Qu'ils soient verbaux ou non verbaux, les stratégies que ces enfants utilisent pour se faire comprendre et pour interagir socialement avec les autres, peuvent ne pas fonctionner efficacement. En fait, les comportements inappropriés peuvent être plus efficaces que d'autres formes de communication.

Comprendre les raisons pour lesquelles, les problèmes de communication existent et à quel moment l’échec de la communication contribue aux problèmes de comportement est une étape importante pour trouver des solutions.

 

×