Autisme & Sport

Autisme & Sport

 

Les activités sportives permettent au jeune autiste de progresser dans les différents aspects liés à son handicap, tels que la performance physique, une meilleure perception de son corps, une meilleure communication et interaction avec les partenaires du jeu[1].

 

Une évaluation des capacités de l’enfant dans les domaines psychomoteurs, de communication et d’interaction sociale permet d’orienter le choix des activités sportives pour chaque enfant.

 

  • Eviter de regrouper les enfants autistes pour une même activité sportive : les intégrer dans un groupe d’enfants typiques les aide à mieux progresser et à interagir davantage avec les autres.

 

  • Pour que ce moyen d’apprentissage soit bénéfique à la progression de l’enfant, un cadre de pratique structuré (structure de l’espace, du temps, des activités) doit être envisagé.

 



[1] Jean Massion. Bulletin scientifique de l’arapi. N° 16. Décembre 2005.