Conseils aux Parents

Conseils aux Parents

  

A. CONSEILS PRATIQUES

 

1. Commencer le plus tôt possible, les thérapies éducatives individuelles. 

2. L’enfant autiste ignore le danger :

  • Faire en sorte que la maison soit sans risque.

  • Faire en sorte qu’il porte toujours sur lui une pièce d’identification (avec nom, adresse et numéro de téléphone des parents).

 3. L’enfant autiste peut recourir à la violence contre soi ou les autres

  • Exclure les punitions physiques qui ne font qu’aggraver la situation.

4. Il entend différemment la voix et les sons: ses oreilles se comportent comme un microphone qui ramasse et amplifie le son, ce qui explique la peur de certains bruits forts (voix, mixer, aspirateurs, séchoirs, sonnerie d’école, alarme d’incendie….foule).

  • Eviter de l’emmener dans des endroits bruyants (lorsque c’est possible)

5. Il est hypersensible au toucher : certains tissus peuvent l’irriter, la brosse à cheveux en contact de son cuir chevelu le fait souffrir.

6. Il est hypersensible à la lumière:

  • Eviter de l’emmener dans des endroits où l’éclairage est fluorescent ou trop vif.

 

 

7. L’allergie au gluten (blé, orge, seigle et probablement avoine) et à la caséine (lait, yoghourts…), certains autistes en souffriraient:

  • Faire des tests d'allergie au gluten et caséine.

  • Pratiquer le régime sans gluten et caséine si les tests sont positifs.

8. L’efficacité de certains vitamines (B6, C) et minéraux (Mg) a été prouvée (sous contrôle médical).  

9. Certains autistes tolèrent seulement certains goûts et couleurs d’aliments ou de boissons : ce qui entraîne des carences en vitamines et minéraux).

  • Consulter un pédiatre, en cas de troubles alimentaires ou troubles gastro-intestinaux.

10. Il a de la difficulté à comprendre le sens des mots : pour communiquer avec l'enfant, il faut être concret :

  • Eviter de dire : « mourir de soif »…car il prend les choses au pied de la lettre.  

11. Il a de la difficulté à communiquer:

  • Utiliser des phrases simples car son vocabulaire est limité.

  • Se montrer patient avec lui : s’il a du mal à s’exprimer.

 12. Il a de la difficulté à saisir le concept du temps et de l’espace:

  • L’aider à structurer le temps et l’espace grâce à un emploi du temps régulier (emploi du temps visuel).

 13. Il est important que les frères et sœurs de l’enfant autiste participent à ses activités :

  • Ils peuvent aider par le jeu (employé dans les thérapies éducatives) à renforcer les habilités de l’enfant autiste.

 14. L’enfant autiste a des difficultés dans le domaine du jeu de " faire semblant " ou du jeu d'imitation sociale :

15. Il ne s’intéresse pas aux mêmes jouets que les autres enfants, Il faudra choisir des jouets qui le stimulent. 

16. Il ne s’intéresse pas aux mêmes jeux que les autres enfants, Il faudra choisir des activités qui le stimulent :

  • Rechercher des activités scolaires sur Internet ou sur des livres pour enfants.

B. STRATEGIES PEDAGOGIQUES1

     1. L’autiste a du mal à s’organiser. Il a de la difficulté à accomplir une tâche complexe :

    • Il lui faut habituellement des instructions visuelles (écrire les directives) plutôt que verbales, ou les deux. 

    2. L'enfant autiste n’utilise qu’un sens à la fois : on ne doit pas lui demander de regarder et d'écouter en même temps:

    • Ne lui donner qu’une information à la fois.

    3. Il peut capter un message verbal composé de deux mots mais bloque à tout énoncé plus long :

    • Il faut donc lui montrer comment faire les choses plutôt que les lui expliquer.

    4. L’autiste pense avec des images et non avec des mots : pour apprendre des mots, comme "en haut" ou "en bas", on doit les faire voir à l'enfant : prendre un avion-jouet et dire "en haut" pendant que vous soulevez l'avion dans l’air.  

    5. Si l'enfant aime les voitures, utiliser alors les voitures pour apprendre la lecture et les mathématiques : lire des livres consacrés aux voitures et faire des calculs (distance parcourue, vitesse…) avec une voiture. 

    6. Utilisez des méthodes concrètes et visuelles pour enseigner le concept des nombres :

    • Pour apprendre l'addition et la soustraction, utiliser un ensemble de cubes ou blocs (Légo) de couleurs différentes pour chaque nombre de 1 à 10,
    • Pour apprendre les fractions (les concepts de quarts et moitiés), utiliser une pomme ou une poire en bois coupée en 2 ou 4 morceaux. 

    7. Certains autistes ont des problèmes manuels de coordination motrice. Apprendre à l’enfant à taper sur un micro-ordinateur.